top of page

Kreyòl'tèk

Bonis

  • Térèz Léotin
    Térèz Léotin est née au Saint-Esprit en 1947. Cette ancienne enseignante et directrice d’école d’application a entamé sa carrière prolifique de poète, romancière, auteur de livres de jeunesse et traductrice dès les années 1980. Thérèse Léotin a également travaillé au sein de l’équipe de Bannzil Kréyol Matnik et à la rédaction du journal en langue créole « Grif An Tè », paru de 1977 à 1982.
  • Raphaël Confiant
    Né en 1951 au Lorrain, théoricien du concept de créolité avec Jean Bernabé et Patrick Chamoiseau, docteur en Langues et Cultures Régionales, Docteur "honoris causa" de l'Université de Middlebury et de l'Université Autonome de Saint-Domingue, il a été Professeur des Universités et doyen de la Faculté des Lettres et Sciences humaines Raphaël Confiant est l’auteur de nombreux ouvrages, en créole et en français. Membre fondateur et rédacteur au sein de de plusieurs journaux, comme Antilla, Karibel, La Tribune des Antilles et du journal en langue créole Grif An Tè, il a animé durant de nombreuses années les travaux du GEREC-F et a oeuvré pour le développement du cursus des études créoles et la création du CAPES de créole aux côtés de Jean Bernabé. Raphael Confiant compte plusieurs dizaines d’oeuvres variées à son actif: romans, traductions, auto-traductions, essais, ouvrages de référence et est le lauréat d’une quinzaine de prix littéraires.
  • Daniel Boukman
    Né à Fort de France en 1936, Daniel Boukman est l’auteur de nombreux recueils de poèmes, courts récits et pièces de théâtre parus sur plusieurs décennies. Cet homme d’engagement, a enseigné durant vingt ans le français en Algérie, a animé une chronique radiophonique sur la langue créole et des ateliers d’apprentissage à la langue créole. Il collabore à la rédaction du journal en langue créole « Boudoum ». Il est à l’initiative du concours de poésie en langue créole, Kalbas Lò La Karayib, qui a permis de faire connaître au grand public des poètes talentueux de Martinique, Guadeloupe, Guyane et Haïti.
  • Jean-Pierre Arsaye
  • Josette Bardury-Rotsen
    .
  • Hugues Barthéléry
    Né en 1938 à La Trinité, Hugues Barthéléry n’a entamé sa carrière littéraire qu’après sa retraite des services du Trésor Public où il a occupé les fonctions de chef de service et percepteur. Hugues Barthelery est l’auteur de plusieurs romans et d’une pièce de théâtre et écrit également pour le journal en langue créole « Boudoum ».
  • Romain Bellay
  • Jean Bernabé
    Jean Bernabé est né en 1942 au Lorrain. Fondateur du Groupe d’Etudes et de Recherche en Espace Créolophone et Francophone (GEREC-F), fondateur de la créolistique, cet agrégé de grammaire et docteur d'État en linguistique, fut à l’origine de la création du cursus d’études créoles à l’Université des Antilles. Professeur des Universités, doyen de la faculté des Lettres et Sciences Humaines, il est également l’un des théoriciens du concept de créolité avec Raphaël Confiant et Patrick Chamoiseau. Il est l’auteur de nombreux articles et ouvrages sur la linguistique et sociolinguistique et a publié plusieurs romans en langue française et écrits en langue créole.
  • Joby Bernabé
  • Nicole Cage
  • Georges De Vassoigne
    Né à Fort de France en 1931, Georges de Vassoigne fut préparateur industriel et conducteur de travaux publics, puis agriculteur. Il a écrit plusieurs récits et recueils de poésie en créole, dont le célèbre poème « Eia Matinik ». Georges de Vassoigne était membre et Chevalier Officiel de l’académie internationale Gréci-Marino.
  • Judes Duranty
  • Roger Ebion
  • Rodolphe Etienne
  • Jala (Jeannine Lafontaine)
  • Georges-Henri Léotin
    Né au François en 1947, Georges-Henri Léotin est l’auteur de plusieurs romans et récits en langue créole. Il est membre-fondateur du journal en langue créole « Grif An Tè », paru de 1977 à 1982 et a oeuvré au sein de l’association Bannzil Kréyol Matnik. Ancien professeur de philosophie, il est aujourd’hui le président de l’association Krey Matjé Kréyol Matnik (KM2, association des écrivains en langue créole de Martinique).
  • Roland Loiseau
  • Jean-François Liénafa
    Ce poète et slameur, originaire de Ducos et né en 1956, a publié plusieurs recueils de poèmes depuis le début des années 2000. Jean-François Liénafa aborde des thèmes divers dans ses oeuvres et rend hommage aux langue, culture, traditions, hommes et femmes de Martinique.
  • Camille Marlin
  • Georges Eleuthère Mauvois
    Georges Eleuthère MAUVOIS débute sa carrière littéraire en 1966 avec la pièce Agénor Cacoul. Homme de conviction et engagé en politique, il fut syndicaliste et cadre dans l’administration des PTT avant de reprendre des études de droit et devenir avocat. Ce dramaturge, traducteur, poète, romancier et essayiste, né à Fort de France en 1922, a produit des oeuvres en créole, en français et des oeuvres bilingues pendant plus de quarante ans et a également co-écrit des ouvrages destinés à l’enseignement de la langue créole. Il s’est éteint en 2018.
  • Michaelle Mavinga
  • Monchoachi
    Monchoachi, né André PIERRE-LOUIS en 1946 au Saint-Esprit, est un poète, traducteur et essayiste. Monchoachi a entamé une carrière d’enseignant avant de devenir directeur de service culturel. Ses premières oeuvres ont été publiées en 1976. En 2003, il a été lauréat du prix Carbet pour l’ensemble de son oeuvre en langue créole et en langue française ainsi que du prix Max-Jacob pour l’Espère-Geste. Il est à l’initiative du mouvement Lakouzémi entre 2007 et 2010, se déclinant en cycles de rencontres et publication de revues.
  • Manuel Norvat
    Manuel Norvat est docteur ès lettres de l'Université Paris-3 Sorbonne Nouvelle. Spécialiste de l'oeuvre d'Edouard Glissant, il enseigne à l'Université des Antilles, où il est chercheur associé au CEREAP (Centre d'études et de recherches en esthétique et arts plastiques). Ses questionnements portent principalement sur les interactions entre littérature et philosophie. Il est aussi l'auteur de Zwel lalin (Ibis rouge, 2002), un roman en langue créole.
  • Eric Pezo
    Cet auteur, originaire de Rivière-Pilote, écrit depuis de nombreuses années. Il s’est notamment illustré dans le genre poétique en remportant plusieurs prix pour ses poèmes dont le Prix Fab Konpè Zikak du concours de poésie en langue créole, Kalbas Lò La Karayib.
  • Pierre Pinalie
  • Michel Rechou
  • Serge Restog
    Né à Fort de France en 1944, il s’est engagé dans l’armée et est devenu secrétaire de capitaine, afin de devenir ingénieur divisionnaire du contrôle de la navigation aérienne à l’aéroport du Lamentin. Docteur en langues régionales, Membre fondateur des Griots de la Martinique et fondateur d’IKAK ( Institut Kilti An Kréyol), il est également poète et a été rédacteur au sein de l’équipe d’Antilla Créole. Il a été le lauréat du prix de la Créolité de la ville de Sainte-Anne. Serge Restog est l’auteur de plusieurs essais, poésies et contes. Il publié plusieurs articles scientifiques et un livre sur la météorologie en langue créole.
  • Jean-Marc Rosier
    Prix et distinctions littéraires : 1999 Prix Sonny Rupaire, pour "An Lavi chimérik" (roman en créole - Éditions Bannzil kréol matinik, 1999) 2008 Prix Carbet de la Caraïbe (Mention spéciale), pour "Noirs néons" (roman en français - Éditions Alphée, 2008) 2015 Prix Fetkann (poésie), pour "Urbanîle" (en français - Éditions Bernard Dumerchez, 2015)
  • Marie-José Saint-Louis
  • Yves Marie Séraline
  • Anique Sylvestre
  • Charles-Henri Fargues
    Charles-Henri Fargues est né au Carbet. Docteur en Sciences Politiques, Directeur des Transports à l'ex Conseil Général de Martinique, il est également un passionné des sports de mer et singulièrement de la yole.
  • Jean-Louis Lowenski
  • Karen Lauréote
  • Serge Harpin
bottom of page